Cher Chermenu
menu

Montifaut : un lieu d'exécutions


« Montifaut » est un lieu-dit se situant aux abords du terrain de la commission d’expérience de Bourges (champ de tir et d’essai). Ce lieu comportait un château, qui a appartenu successivement à la famille Casanova puis à la famille Degadeaux. Il fut partiellement détruit en 1919. Les Allemands occupèrent néanmoins les caves, seules parties restantes des ruines, de 1940 à 1944 en y stockant des munitions. Par ailleurs, des explosifs étaient entreposés dans une grotte artificielle créée lorsque le site avait une activité de carrière; cette cavité était située à environ 500 mètres des caves.
Montifaut est le lieu où étaient exécutées par les Feldgendarmes ou soldats de la Wehrmacht les personnes condamnées à mort par le tribunal allemand de Bourges. Ils étaient extraits du Bordiot tôt le matin pour y être conduits, comme l'indique le témoignage émouvant d'une détenue au Bordiot cellule 16 qui retrace les dernières heures d'un jeune belge FTP, André Schulpen, arrêté en septembre 1943 et qui apprend sa condamnation à mort le 22 novembre 1943 (voir archives).
A Montifaut ont été exécutées 41 personnes (voir tableau et archives) : 6 en 1942, 21 en 1943 et 14 en 1944. Parmi ces dernières on retrouve les 9 membres du maquis FTP d'Ivoy-le-Pré arrêtés en septembre 1943, exécutés le 23 novembre 1943, exécution rapportée par La Dépêche du Berry, le 4 décembre 1943.

article

Les cadavres étaient ensuite soit emmenés au cimetière Saint-Lazare à Bourges, soit enterrés sur place.
Ce terrain comportait 4 à 5 puits (voir plan: archives). Dans l'un d'entre eux, on a retrouvé de la matière humaine ou animale, mais l’analyse de ces substances n’a pas permis d'aboutir à une conclusion. Selon la légende et des témoignages (dont celui du jardinier et concierge Eugène Chantelinat), il existerait un tunnel reliant les caves à la grotte, mais son existence n'est pas avérée. Lors de leur départ, les Allemands ont fait sauter la grotte et les caves avec de l’explosif et le supposé tunnel. Cette explosion a provoqué un bouleversement de terrain qui a empêché toute découverte de corps, rendant les recherches infructueuses (voir document photographique : archives).

plan